CHANTS-SONS SANS FRONTIERES

CHANTS-SONS SANS FRONTIERES

Optimiser la culture avec l'électro-magnétisme naturel

 ELECTROCULTURE

 

La société contemporaine parle des énergies libres comme étant des énergies "alternatives". Cela est incorrecte car le magnétisme terrestre, l'influence des forces gravitationnelles, l'influence du soleil et de la lune, l'influence du son que nous retrouvons dans la lumière, l'influence de la biologie et de la chimie des sols, l'influence des élements Air-Eau-Feu-Terre qui constituent l'Ether sont omniprésents et omnipotents. 

 

En géobiologie et en bioénergie, nous parlons alors de l'influence des ondes cosmo-telluriques (du ciel et de la terre). 

 

L'humanité a choisi une autre direction, il y a longtemps, en se coupant des Eléments. 

 

Il n'y a jamais eu "d'alternative" en réalité. Il y a un choix à faire, c'est tout et il n'est jamais trop tard pour changer de direction. 

 

Ainsi l'utilisation des courants électriques naturels remontent à la création du monde. 

 

Pour notre expérience en électroculture, nous avons choisi le modèle cylindrique. 

 

 

 

  

Ci-dessus, une antenne cosmotellurique en cuivre permet d'amplifier le champ électrique naturel de manière à protéger les cultures de toute invasion parasitaire, d'éviter les intrants et les arrosages et d'optimiser le rendement.

Pourquoi le cuivre ? Parce qu'il est un conducteur d'ions positifs. Nous parlons de métal "électropositif", comme le laiton également. Tandis que la Terre a une charge en ions négatifs ; le sol étant naturellement porteur de charges électriques négatives. Nous fabriquons en direct une "batterie" qui permet d'améliorer la croissance des végétaux, tout en les protégeant. 

 

 

DSC00306.JPG

  

 

DSC00309.JPG

 

 

L'électroculture étant un mode anti-parasitaire naturel. En effet, tout végétaux présente un courant électrique faible. Certains insectes seront attirés par des signaux qu'ils reconnaîtront. L'électroculture permet une amplification du courant électrique, ce qui signifie que les insectes jusqu'alors "nuisibles" ne reconnaîtront plus le signal émis des végétaux. 

 

Après 15 jours :

 

DSC00404.JPG

Des plans de patates commencent à sortir et les plans de tomates continuent à grimper le long du cylindre. Les salades poussent tranquillement à leur rythme.

AUCUN ARROSAGE. 

 

L'éléctroculture s'adresse à tous ceux qui aspirent à comprendre les mécanismes cosmo-telluriques. En effet, on ne pose pas un cylindre n'importe où et on ne pose pas une antenne n'importe comment non plus. Des connaissances minimales de géobiologie sont requises. 

 

 

 

Dossier de Béatrice Balme - géobiologue-bioénergéticienne- experte en ondes et sommeil



24/05/2014