CHANTS-SONS SANS FRONTIERES

CHANTS-SONS SANS FRONTIERES

Un impact direct dans nos vies

 

La géobiologie a pour rôle de déceler et de mesurer toutes les influences électromagnétiques en haute et basses fréquences d'un lieu et les rayonnements telluriques qui ont un impact direct sur tout le vivant :

 

  • La mémoires des murs (détection des charges négatives qui ont un impact sur le psychisme),
  • Les réseaux géobiologiques  (réseaux Hartmann, Peyré, Curry, Palm, Wissmann, lignes de Ley...) qui détectent les lignes de croisements géopathogènes,
  • Les failles géologiques qui modifient le champ magnétique terrestre (ambiance électrique, modification du Biochamp individuel, impact direct sur la santé),
  • Les eaux sous-terraines (veines d'eau) qui ont un effet dévastateur direct sur le vivant par leur rayonnement (chez l'homme : sommeil perturbé, fatigue chronique, perte de vitalité, perte de la qualité du sang, rhumatismes, mauvaise articulation, raideurs osseuses et chez les arbres, les plantes et les légumes : pousse en travers, pousse en spirale, déformations, rejets, pousse pleine d'eau et ulcères cancéreux). Ce type de rayonnement peut être comparé à un rayon laser qui monte sans limite verticalement vers le haut et traverse la plupart des matières de façon rectiligne, touchant fortement en charge électrique (puissance de rayonnement des neutrons équivalent à des rayonnements gamma) l'Homme, les animaux et les plantes. Le rayonnement électromagnétique des veines d'eau peut tourner à droite ou à gauche (détectable en radiesthésie). De nos jours, on en estime de 70 à 80 % tournant à gauche et par le fait pathogènes. 
  • Les champs électromagnétiques où sont mesurés l'electrosmog (appareils électriques, prises de courant, radio, ordinateurs...) et les hautes fréquences (antenne relais, Wi-fi, micro-onde, Blue tooth...)
  • La mémoire du sol qui garde une trace du vécu (ancien champ de bataille, ancien cimetière,  ancien lieu de sacrifices...) qui pollue notre existence si ces mémoires collectives ne sont pas dissoutes. 

 

Selon mes études et observations de tous les jours, voici ce qu'il en ressort :

 

Le rôle de la géobiologie est capitale et les expertises agréées par la Fédération Française de Géobiologie devraient être OBLIGATOIRE dans chaque étude sur l'habitat ou pour un projet d'habitation ou de location car elles détectent toutes les pollutions qui perturbent le biochamp.

En réalité, il est inutile de dépenser des centaines de milliers d'euros pour une habitation blindée de noeuds géopathogènes ou exposée à des ondes de hautes fréquences. Que ce soit l'entreprise où vous travaillez, l'école de vos enfants, les magasins, les musées, etc...tous vos espaces de vie et tous les matériaux utilisés pour la construction, quel qu'ils soient ont des influences géopathogènes pour la majorité, car nous baignons au milieu d'ondes de basses et de hautes fréquences, sans compter les réseaux telluriques. Un mort des années 30 ressuscité dans nos sociétés contemporaines ne pourrait pas respirer plus de 10 secondes, tellement les pollutions sont intenses.

 

 

Il nous appartient donc d'être vigilant dans les modes de construction avant d'investir ou de louer et de ne pas se ruer naïvement sur de belles apparences le plus souvent trompeuses. Notez au passage que toutes constructions en béton armé avec ferraillage, amplifie le rayonnement tellurique en provenance du sol qui est nocif pour la santé. Vous vous enfermez dans une cage de Faraday. Il est aujourd'hui indispensable de construire des fondations avec des grilles non conductrices (bambou, PVC) dont le résultat est irréprochable, d'abord plus sain et moins coûteux. 

Maintenant, si les constructeurs s'obstinent à faire du profit au détriment des connaissances géobiologiques et aux conséquences dévastatrices sur la santé publique, qui concernent nombreuses études, ils seront amenés devant les tribunaux compétents. Il est temps de cesser de faire n'importe quoi avec la nature sans prendre le temps de la connaître. 

 

Le véritable confort n'a rien d'une apparence. C'est un leurre de l'ego. J'ai beau vivre dans une jolie maison à la basse-campagne, avec des murs sains, tous près des bois, le sol de mes 3200 m2  de verdure flamboyante présente nombreuses veines d'eau, parce que le terrain accueille naturellement les eaux de ruissellement et se situe au même niveau que les étangs aux alentours. Il y a les arbres qui recherchent ces veines et d'autres qui les fuient. Nous ne devons absolument pas nous exposer sur des veines d'eau, parce que leur rayonnement endommage le système endocrinien. Votre corps présentera des raideurs musculaires et articulaires, des troubles du sommeil et un excès électrique cérébral révélant des troubles du comportements : neurasthénie et schizophrénie (phobies, comme la peur de l'autre, par exemple). La présence de veines d'eau véhicule généralement un amaigrissement par les rayonnements et un assèchement des disques vertébraux. Les sages savent, par exemple, qu'il ne faut jamais dormir sous un arbre. L'arbre pompe aussi bien l'eau sous-terraine que l'eau de la surface pour s'alimenter. Il pompera l'eau de votre corps. 

 

Comment retrouver l'équilibre vibratoire dans tout cela ? Déménager ou s'exposer le plus possible au soleil, qui lui génère la force vitale et faire de nombreux exercices respiratoires pour fixer le Prâna, dit "force vitale" en occident ou "particules adamantines" de l'air pour la physique quantique.

Le plus souvent, j'invite les propriétaires à dévier les veines d'eau avec des ondes de formes, telles que les coquilles St Jacques. Je les pose au sol aux endroits clefs, en prenant soin d'orienter l'expansion de la coquille à l'inverse du sens du courant d'eau. L'onde de la coquille va rentrer en interaction avec le rayonnement du sol et va "harmoniser" le lieu, en absorbant les ondes dévastatrices. C'est la même chose pour l'exposition aux ondes WIFI, par exemple.  Vous pouvez également les poser perpendiculairement au courant, expansion vers l'extérieur.

 

La nature fait toujours bien son travail ; elle est le résultat de nos pensées. L'Homme a le pouvoir de  transmuter les rayonnements nocifs en modifiant ses propres comportements et en harmonisant ses pensées. 

 

C'est beau la nature, mais attention où vous mettez les pieds ! Il en est pareil pour votre maison ou votre logement. Personne n'échappe au lois géophysiques et aux lois géobiologiques, même en ville. C'est plus qu'une affaire d'état, c'est une affaire de responsabilisation individuelle et de santé publique ! 

 

 

RAYONNEMENTS TERRESTRES

 

Sous cette désignation, on englobe toutes les anomalies perceptibles du champ magnétique terrestre sur la surface du globe, qui sont provoquées par des forces dans le sol.

 

D'après Wilhelm Meseck, spécialiste dans ce domaine, on détermine ces rayonnements par ceux qui apparaissent soit dans une trajectoire verticale ou dans un angle venant du sous-sol et les effets similaires les accompagnants :

 

les effets physiques mesurables sont entre autre :

 

  • Augmentation de la conductivité du sol et de l'air
  • Conductivité des champs terrestres au niveau des ondes courtes
  • Augmentation des forces de champs pour les ondes ultra-courtes
  • Augmentation de l'intensité des ondes infra-rouges

 

Les rayonnements qui se situent dans le terme générique de rayonnements terrestres sont entre autres :

 

  • Augmentation de la conductivité électrique du sol ou de l'air de la magnétosphère
  • Les rayonnements du sol (des neutrons rapides venant des couches profondes de la terre et dotés d'intensité diverses)
  • Les cours d'eau sous-terrains
  • Les eaux stagnantes - marais, lacs, étangs
  • Les failles et cheminées dans la terre
  • Des cavernes souterraines, des poches, excavations, etc.

 

Les effets des rayonnements terrestres dépendent aussi bien des conditions climatiques que des influences cosmiques, mais aussi et surtout des influences techniques grandissantes tel l'électrosmog (brouillard d'ondes).

 

La façon scientifique d'investiguer les choses ne suffit pas pour comprendre les causes des rayonnements terrestres. Il est plus indiqué d'observer les relations énergétiques et les structures dans la nature et de corréler les influences de l'Homme sur celle-ci. 

 

D'autres causes de rayonnements sont, le gaz naturel, le pétrole, les minerais, les minéraux, les cristaux et l'eau.

 

Pour les rayonnements terrestres, il s'agit de composants énergétiques éthérés qui sont à peine prouvables par la physique classique. 

 

Les instruments de mesures rationnels (Biologie de la construction) pour la recherche des rayonnements terrestres sont : 

 

  • Appareils de filtrage électrique
  • Compteur Geiger
  • Détecteur de hautes fréquences
  • Spectromètre à infra-rouge
  • L'ohm-mètre
  • L'oscillographe
  • Magnétomètre à résonance protonique
  • Compteur à scintillations
  • Récepteur ondes ultra courtes avec indicateur de puissance de champs.

 

L'homme naturellement influence et altère la structure et la qualité de la magnétosphère et ses rayonnements, de par ses pensées, ses émotions et ses comportements. 

 

La conscience collective de l'homme est responsable des phénomènes météorologiques et des tensions dans la croûte terrestre qui se déchargent sous forme de tremblements de terre, d'éruptions volcaniques et de tsunami. 

 

INDICATIONS NATURELLES DES RAYONNEMENTS

 

Les rayonnements terrestres montrent aussi leur qualité oscillatoire à droite (biologiquement positif) et à gauche (biologiquement négatifs), et ont une influence correspondante. 

 

Les plantes et les animaux réagissent aux rayonnements. Les plantes ne peuvent pas bouger de place, en revanche les animaux se comportent instinctivement de façon correcte lorsqu'ils peuvent se mouvoir librement. S'ils sont enfermés dans des étables ou autre lieux de rétention, alors ils sont soumis aux rayonnements et ne peuvent s'en soustraire. 

 

Nous faisons la différence entre deux comportements :

 

  • Cherchant le rayonnement
  • Fuyant le rayonnement

 

Pour ceux qui cherchent le rayonnement, nous avons les chats, les fourmis, les abeilles, les insectes et les bacilles.

Les chats sont particulièrement chercheurs, ils ont conservé leur instinct naturel et sommeillent entre 10h et 14 h dans un court sommeil profond (Power-Map), parce ce que c'est à ce moment que les rayonnements sont les plus faibles et qu'ils peuvent se charger au mieux. Les chats sont actifs de nuit et se promènent de 00h à 03h, moment où le rayonnement est deux à trois fois plus important. 

 

Pour ceux qui fuient les rayonnements, nous avons les chiens, les chevaux, les bovins, les ovins et les porcs. 

Le représentant type de cette catégorie est le chien. Là où il se cherche un endroit pour dormir, nous trouvons, en règle générale, une zone propre et nette de tout rayonnement. les plus sensibles sont les oiseaux, ils construisent leurs nids de préférence dans des endroits à rayonnements tournant à droite. 

Si vous n'avez pas d'oiseaux dans votre propriété, faites expertiser vos sols et remédier au problème. L'oiseau, comme le papillon, symbolise la pureté de l'air et la liberté !

 

Les plantes qui se trouvent sur des zones dérangées réagissent naturellement par :

 

  • Pousse en travers
  • Pousse en spirale, déformations, rejets et pousses pleines d'eau
  • Des ulcères cancéreux

 

 Scan.jpg

 

Les "fuyards" sont le pommier, le poirier, le noyer, groseiller, lilas, tournesol, bégonia, aralie. Dans la forêt, ce sont les hêtres et les tilleuls.

 

Les "chercheurs" sont le cerisier, le prunier, l'abricotier, le pêcher, le sureau, le gui, l'asparagus et le ficus.

Dans la forêt, le chêne, épicéas et mélèze.

 

La voix populaire dit, en rapport à la fuite devant l'orage : "Tu dois chercher le hêtre, tu dois trouver le tilleul, mais écarte-toi du chêne et fuis devant les pins (sapins, épicéas.)"

 

Ceci démontre que les "chercheurs" poussent souvent au dessus de croisements de veines d'eau, là où les éclairs se déchargent le plus. 

 

Les plantes médicinales poussent dans la forêt là où il y a des dérangements terrestres et où les rayonnements sont si intenses qu'aucun arbre ne pourrait y survivre. 

 

Cela confirme que le corps humain soumis à la méconnaissance de ces lois telluriques est naturellement exposé à des souffrances physiques. 

 

En conclusion, il nous appartient de vivre en accord avec nous-même, en privilégiant le plus possible l'harmonie. C'est de notre harmonisation intérieure qu'émerge un monde harmonieux et sans faille, c'est le cas de le dire ! Le vivre est une toute autre affaire et cela se passe Maintenant et mains-tenantes. 

 

La présidente.

Béatrice Balme

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



12/04/2014